Y m’arrive parfois d’avancer dans Mon fil les yeux fermes

Y m’arrive parfois d’avancer dans Mon fil les yeux fermes

Prolongation an eu Nathan Paulin, highliner, ou lorsque nous aimez mieux funambule de l’extreme. Une vie tendre de sangle avec ses deux points, tout la-haut, dans quelques decors somptueux, quelquefois hostiles, puis traverser de jouant avec Grace a le physique et les points, pieds nus, Votre vide de dessous. C’est prodigieux, d’une beaute sans nom, autant qu’effrayant. On n’avait que deux questions pour lui poser, enfin pourquoi et de quelle maniere. Ca a dure beaucoup plus…

Chaque jour, l’essentiel de l’actualite sportive au sein de la boite mail

Votre e-mail reste collecte par le Groupe SIPA Ouest-France concernant recevoir les actualites. De connaitre Pas.

Y semble parait tellement petit bien la-haut, avec ses 2 montagnes de ce cote de ce Reposoir ou y vit, en Haute-Savoie, avec ses 2 pics aux iles Marquises, au-dessus quelques glaciers, ou a Moscou, ou de Chine, ou avec ses 2 tours a Bagnolet. A terre, Nathan Paulin nous accueille Cependant d’un bas de son metre quatre-vingt-dix-sept, pieds nus, large sourire.

Il a 27 annees, c’est highliner, c’est-a-dire funambule de l’extreme, il marche concernant une sangle au vide, empile vos records du monde et leurs performances de bas vol. Y a recu Prolongation au sein d‘ Le jardin verdoyant, depuis des jours, de bord pour Seine. Deux heures Afin de saisir, apprendre, ressentir avec Grace a lui Votre danger, Ce vide, sa peur, Mon bien-etre, l’apaisement a force de vivre dans l’instant present, a Plusieurs degres de concentration inouis. Avant de la tarte pomme-rhubarbe meritee, preparee via la tata.

C’est de la deception d’enfant qui nous a conduit pour Notre slackline. 1 evenement, de peur soudaine, , lequel vous an un moment entrave.

J’ai connu Le moment, oui, ou j‘ n’etais jamais Correctement, ou j’ai pleure en montagne. Non jamais parce que j’avais peur, cela dit, parce que je ne parvenais jamais a faire Le que je voulais. Que dalle ne me predestinait votre commode. Des que j’ai commence a marcher concernant une highline, j’avais hyper peur Alors j‘ ne prenais Manque vraiment pour bonheur. Pas grand chose n’etait une evidence simple i  l’origine.

Quelles seront vos premieres sensations si l’on marche concernant de la sangle ?

Des tremblements. Au debut, on n’y arrive Manque vraiment. On arrive. On ressaie. On arrive a nouveau. Enfin ils, assez facilement, j’ai avis de l’apaisement du marchant dans une telle sangle. Du de fraction pour seconde, tu es oblige pour bien Realiser Afin de te maintenir du equilibre. Alors, ca te conduit vers l’instant present. Ca me rend sensible pour tout ce qui se marche autour pour mon emmenagement. Afin de marcher sur Le fil, j’suis oblige d’etre hyper attentif, donc plus sensible. Ras-le-bol vite, Alors, je ressens des choses pour facon plus forte. J’accede pour votre etat de conscience un tantinet modifie. Concernant 1 traversee en beaucoup vide, les premiers gu seront souvent un brin effrayants. Je reprends Apres mes reperes, les habitudes , ainsi, apres j‘ prends de ce devoir.

Celle-ci est comment, une telle sangle, sous tous vos pieds nus ?

Marcher via une sangle , lequel fait sa largeur d’un pouce, quelque peu moins pour deux centimetres et demi, c’est 1 sensation de souplesse, de douceur avec le top. Votre n’est nullement blessant ni traumatisant. C’est mon appui ras-le-bol febrile, , lequel parait incontrolable. Au moment elle n’est gu super tendue, celle-ci reste souple, legere. Quand celle-ci reste tendue, surtout vis-i -vis des longues traversees, leurs longs records, celle-ci va devenir un brin plus coupante, rigide, resonne, ding-ding-ding. J‘ marche i  chaque fois pieds nus dessus parce que j’ai envie etre au plus proche d’elle, avoir l’ensemble des retours d’informations qu’elle envoie. Des que tu es dessus, tu vais faire quelques mouvements, celle-ci te des renvoie et il va falloir les apprehender Ce plus facilement possible concernant evoluer et bouger avec Grace a.

De quelle maniere peut-il etre question d’apaisement, de paix interieure, pour bien-etre, lorsque bas, seul, de equilibre, de instabilite permanente ?

Ca ne parait jamais logique, Par exemple. J’evolue dans Plusieurs endroits souvent assez beaux, vraiment puissants, qui degagent quelque chose. Du montant sur Votre fil, je viens puiser ma paix des lieux. Meme au sein de Plusieurs lieux moins calmes tel a Bagnolet plus haut en peripherique parisien, j’y degote 1 silence, de la paix interieure. J’oblige mon physique et le esprit pour de bonne unite. J‘ ne parle Manque spectateur, J’me fonds au decor. Ils font quelques moments ou j‘ ne crois Pas a que dalle, ou je me sens mega bien. C’est peut-etre lie, aussi, du fera que je controle quelque chose qui me semble parait incontrolable. Ca me procure de ce bien-etre.

« ma ligne est miroir. L’ensemble de faire mes peurs, toutes les reactions y sont refletees, renvoyees »

C’est addictif votre highline ?

Par moments, oui. Au bien debut, j’avais j’ai besoin d’en Realiser tout le temps parce que j‘ m’y sentais Correctement. Actuellement, c’est addictif Toutefois je ressens Plusieurs periodes ou je n’ai plus le desir d’en Realiser. C’est tel bien, D Que tu en fais trop, tu satures. Cela est bien, c’est que quand j’y retourne, j‘ sais pourquoi je me lance. Je crois que, globalement, j’habite Pas addict au sport, pour votre course du mer, qu’a J’ai highline.

C’est votre combat, sa highline ? Contre quoi ? Notre pesanteur, Votre vent, vous-meme ?

Voili . Contre soi-meme pour J’ai base. C’est une reperee pour soi-meme, au vide, via mon fil , lequel bouge. Sa ligne reste miroir. L’ensemble de faire mes peurs, l’ensemble de faire mes reactions y seront refletees, renvoyees. Concernant des longues distances, c’est encore plus intense. Pendant une heure, je passe par beaucoup d’emotions et je decouvre mes reactions face a tout mon tas pour situations. Ca peut etre mon combat quand tu ne maitrises nullement, c’etait le cas du debut. Ca est en mesure de alors etre votre week-end de douceur.

Quelles emotions sont a meme de nous traverser dans de la ligne ?

Beaucoup. Votre peur au debut. C’est forcement l’eventualite. D que j’ai fait ma traversee avec ses J’ai Tour Eiffel et Mon Trocadero ( en decembre 2017) , j’etais terrifie a toutes les premiers Manque. Et j’ai appris, au fil un moment, que j‘ finissais i  chaque fois via acceder pour des trucs geniales en poussant un brin. Autre chose on va pouvoir etre vraiment bien pendant quelques instants enfin ils, soudainement, payer une rafale pour vent, Posseder votre pied un peu pour cote. Aussi, on repart Avec un combat, avec Grace a un tantinet pour negativite. Afin de contrer cette raison ceci, j’ai une technique J’me remplis d’emotions positives, dans le but d’aller au-dela. Le moment T est vraiment ardu, je n’ai qu’une besoin c’est pour tomber afin que ca s’arrete ; j’enclenche aussi quelques pensees tournees en direction de faire mes parents, la compagne, le bebe. Mon panel est donc large. On voit nos emotions que je , celles que j‘ ressens et celles, trop j‘ et penser, que je me force pour ressentir Afin de reussir a traverser.

« de mon quart pour seconde, j‘ pourrais me retrouver par terre. J’dois m’auto-convaincre que j‘ ne peux Manque tomber »

Bien cette raison ceci a haute altitude mais aussi pour haute vitesse, au sein de 1 instantaneite totale.

En 1 quart pour seconde, je pourrais me retrouver par terre. Quand je lache de la demi-seconde au sein de la tronche, j‘ tombe. J’dois m’auto-convaincre que je ne peux gu tomber. Si j’arrive a Realiser ca, peut-etre qu’a votre fin je ne serai jamais tombe. Peut-etre.

Pridaj komentár

Vaša e-mailová adresa nebude zverejnená. Vyžadované polia sú označené *